X

Consulter la page de notre partenaire HandipulseEn savoir +

Bagan, un fabuleux labyrinthe de temples bouddhistes

 
une bagan
 

 En attendant les rendez-vous fixés avec les différentes organisations contactées en Birmanie, HandiCap sur le Monde a pris le temps de découvrir quelques régions alentours. Première étape : les temples bouddhistes et l’atmosphère si particulière de Bagan.

Bagan est une ville créée en 849 et qui rassemblait plusieurs villages. Capitale du premier Empire birman au 11ème siècle, Bagan n’est plus composée de 500 000 habitants comme à cet âge d’or mais la superbe des temples a été conservée malgré les nombreux tremblements de terre. Bien qu’un nombre considérable de temples furent détruits, ce site souvent comparé à Angkor, au Cambodge, possède un charme indéniable.

Après avoir quitté Yangon aux environs de 5h du matin, un long trajet en bus nous mène jusqu’à la gare routière de Bagan. Quelques rabatteurs nous y attendent pour nous proposer leurs services de transport ou leur logement mais nous prenons rapidement une calèche qui nous dépose à l’entrée de notre maison d’hôte réservée deux jours auparavant. Précaution importante à prendre en Birmanie si l’on ne veut pas dormir dans la rue, étant donné le boom touristique depuis l’ouverture relative du pays et comparé au très faible nombre d’hébergements accueillant les touristes.

Nous passons une journée fascinante le lendemain, toujours en calèche pour optimiser notre temps, parfois au milieu de quelques touristes et parfois seuls face à ces imposantes constructions de terre et de briques, plantés au milieu d’une végétation éparse. Chaque temple appartient à une période historique différente. Les rois se sont succédés et la surenchère était de mise pour faire construire le plus grand nombre de temples, les plus impressionnants possibles.

L’intérieur de ces temples est tout aussi incroyable, chacun renferme en effet des dizaines de Bouddha allant parfois jusqu’à plusieurs mètre de hauteur, couverts d’or. Les peintures au mur s’écaillent beaucoup (les tremblements de terre n’ayant pas favorisé leur conservation) mais nous imaginons, ébahis, ces murs chargés d’Histoire.

Le soleil qui tape et la chaleur permanente ne nous facilitent pas l’escalade de ces mastodontes aux hautes marches, mais le spectacle offert est à couper le souffle : des centaines et des centaines de temples aux toits d’or, de briques, se dressent çà et là à perte de vue. Cette journée à la poursuite des temples se termine par ce qui est certainement l’un des plus beaux couchers de soleil jamais vu, à travers des pagodes sublimées par cette lumière si particulière…

 

Catégorie(s) :: Birmanie
 J'aime :: 2 personnes aiment ce post
Partager cet article

Laisser un commentaire Ajouter un nouveau commentaire -›

Merci de rester courtois


Devenir FanSuivez nous sur TwitterDécouvrez notre chaîneRécuperer nos Flux