X

Consulter la page de notre partenaire HandipulseEn savoir +

Coup de projecteur sur une expérience hors du commun!

 
 

Jérome PELTIER est un personnage qui sort de l’ordinaire: de par son handicap, de par son aventure haute en couleurs. Lorsqu’il apprit qu’il souffrait d’un cancer osseux au niveau du fémur droit il y a 6 ans, il ne s’est pas limité à ce handicap et le prouve en réalisant un tour du monde dans 17 pays. HandiCap sur le Monde a voulu vous en dire plus sur son aventure.

Il a  commencé par l’Asie du Sud Est avec la Thaïlande, le laos, le Vietnam, le Cambodge, la Malaisie et Singapour pendant 3 mois. Ensuite, il a passé 5 mois en Australie puis 1 semaine aux Fidjis et trois semaines en Nouvelle Zélande. Les trois derniers mois et demi de son tour du monde ont été consacrés à l’Amérique du Sud avec le Chili, le Pérou, la Bolivie, l’Argentine, un bref passage en Uruguay et au Paraguay puis une dernière semaine au Brésil. Il a pu pratiquer la plongée sous marine, le rafting, la randonnée (plusieurs trek de 4 jours en Thailande, au Vietnam, au Pérou, en nouvelle zélande, en Bolivie), le saut en parachute, le canyoning, le canoe kayak.

Il nous a raconté cette formidable experience par ces quelques mots:

« Handicap et voyages, voilà deux choses parmi lesquels on retrouve de nombreuses similitudes. Se connaître, se découvrir différemment à travers le Handicap et le voyage. Atteint d’un cancer osseux au niveau du fémur droit il y a 6 ans, je m’en sors plutôt bien avec une prothèse de genou qui limite la flexion de ma jambe droite à 35 degrés. 4 ans plus tard, je pars faire le tour du monde en essayant de voir le handicap comme un véritable atout. Trek dans la jungle, saut en parachute, plongée sous marine, canyoning… Là où on pourrait voir des barrières, je vois des opportunités. J’ai comme envie de me prouver à moi-même que je peux le surmonter et comme envie de transmettre un message à ceux qui encore toutes leurs facultés.
Je découvre aussi les différents regards des populations étrangères parfois intriguées, parfois admiratives, parfois simplement observatrices. Bref, souvent un moyen de nouer contact.
Ma maladie et mon voyage resteront sans doute parmi les faits les plus marquants de ma vie et lorsque nous faisons la connaissance de personnes qui essaient de nouer les deux alors on ne peut que leur être reconnaissant. Merci handicap sur le monde ! »
 
Ce temoignage nous apporte une nouvelle preuve que les personnes en situation de handicap sont dotées de nombreuses capacités leur permettant de mener une vie riche en projets.
 
Catégorie(s) :: Témoignage
 J'aime :: 9 personnes aiment ce post
Partager cet article

Laisser un commentaire Ajouter un nouveau commentaire -›

Merci de rester courtois


Devenir FanSuivez nous sur TwitterDécouvrez notre chaîneRécuperer nos Flux